Montage de pneus : Que faut-il prendre en compte ?

Changer vos pneus par vous-même ? Nous ne le conseillons pas,

Le montage de pneus, c’est une affaire de professionnels.

3654624991_7829118135_oFlat Tire Drama on the 403 de The Bees / CC BY 2.0

Il y a plusieurs facteurs à tenir en compte :

  1. L’observation : il est important de laisser le pneu parler. Comment ça ? Sur le flanc, il y a des instructions de montage, celles-ci l’indiquent au professionnel (appelons-le le pro) le sens de rotation et le sens de montage.

Le pro doit vérifier que le pneumatique soit totalement dégonflé avant de le démonter.

Le constructeur, c’est toujours le boss : il faut respecter les critères laissés. Le pneu neuf doit être fidèle à l’ancien dans sa structure, sa dimension, le code de vitesse, la pression d’utilisation préconisée, sa capacité de charge et sa catégorie. Les pneus montés sur le même axe doivent être aussi de la même marque.

  1. La procédure : lors du montage et démontage, attention à l’équilibrage et au gonflage (c’est indispensable de les faire). Il existe de nombreux types d’usures de pneus, mais la plupart sont dues au sous ou sur-gonflage, ou bien au mauvais réglage ou équilibrage. Je vous explique :
  • Généralement, quand vos pneus sont sous-gonflés surgit une usure des épaulements en abîmant les lamelles et les fossettes du pneu ; par contre quand ils sont sur-gonflés, le résultat peut être une usure au centre du pneu.
  • L’équilibrage fait distribuer le poids de la roue uniformément et grâce à cela, on gagne un roulement sans vibrations. Un mauvais équilibrage produit l’usure de la bande de roulement.
  • La tenue en route et votre sécurité dépend de plusieurs éléments, entre eux la géométrie des pneus. La « bonne » réduira la consommation d’essence, pendant que la « mauvaise » : des méplats.

Il vaut mieux être attentif au traitement que vos pneus recevront plutôt que leur durée de vie soit touchée.

  1. Le changement de valve : on recommande de le faire à chaque change de pneus car la valve subit souvent de fortes pressions et elle se détériore pour le vieillissement et sous l’action de la force centrifuge. Même si elle est un élément indépendant du pneu, sa mission est indispensable dans la durée et sécurité de l’enveloppe.
  1. Le remplacement : si le pneu à monter n’est pas neuf, il doit être propre (le nettoyer avec une brosse métallique). En cas d’existence de quelque détérioration, fissure, déformation ou marque pas réparable par un spécialiste, celui-ci ne peut pas être utilisé.
  1. L’emploie d’outils : des ustensiles en bon état éviteront un montage imprécis.
4774415119_0107650e31_o
DSC02291 de Colin / CC BY 2.0

On vous conseille de confier le montage de pneus à un pro, mais il ne faut pas quand même rester aveugle sur le sujet, vous devez vous renseigner et bien comprendre ces précisions pour garder et profiter de vos pneumatiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *